Rénovation écologique - Carol Venolia et Kelly Lerner

Publié le par Aurélien

Critique issue de http://www.laplage.fr/boutic/bou_vpro.cgi?codepro=RE

 

Carol Venolia et Kelly Lerner

Traduit de l’américain par Loïc Cohen
320 pages - Format : 22 x 22,5 cm
ISBN : 978-2-84221-173-8
Imprimé (intérieur et couverture) sur papier recyclé.

Ce livre est un merveilleux stimulant pour rénover sa maison en privilégiant des solutions écologiques. Les auteurs, architectes expérimentées en éco-habitat, nous entraînent à repenser notre maison, non comme un objet, mais comme un élément de notre éco-système.

C’est en observant ses interactions avec le soleil, le vent, la végétation et... ses habitants que nous trouverons des solutions vertes pour isoler, décorer, restaurer notre habitation.

Économies d’énergie, économies d’eau, de chauffage, lutte contre l’humidité, agencement des espaces... l’éco-rénovation propose, dans tous les domaines, des solutions efficaces à long terme car respectueuses des systèmes vivants.

Ce livre fourmille d’idées qui montrent qu’il n’est pas nécessaire de " faire construire " pour vivre dans une maison écologique.

Ouvrage finaliste du Grand prix du livre écologique Nautilus 2007.

Kelly Lerner a reçu en 2005 le World Habitat Award pour avoir introduit en Chine la construction éco-énergétique en bottes de paille.
Les maisons écologiques que conçoit Carol Venolia depuis 1988 font référence dans de nombreuses publications.

" Un livre pour faciliter les choix écologiques pour rénover l’habitat " Le Moniteur
" Une approche originale de la rénovation " Habitat naturel
" Une mine d’informations illustrées, parfois astucieuses et peu coûteuses " Mon jardin, ma maison

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fabrice MALET 15/07/2008 14:53

la rénovation est une chose qui est toujours délicate, surtout si on a peu d'information sur l'existant. les promoteurs de solutions toutes faites ont eu et auront encore des jours prospères malheureusement, car les problématiques ne sont pas connues de la masse.